Centre d’Art Contemporain Mosquito Factory
Prix d’Architecture du Moniteur 2012 pour la Première Œuvre
Ceci n’est pas un hangar. Ceci est une île. L’intention première du maître d’ouvrage consistait à installer son atelier d’artiste comme la possibilité d’une île culturelle au milieu d’une zone industrielle. Le projet devait non seulement répondre à des nécessités de production et de stockage, mais également lui offrir un cadre d’habitation, de recherche et d’exposition. J’ai donc cherché à produire un bâtiment qui s’adapte à ces destinations multiples tout en convoquant des principes architecturaux qui reflètent les préoccupations artistiques du commanditaire. Ainsi, la masse cubique en acier galvanisé s’inscrit autant dans la continuité de l’architecture industrielle que dans l’évocation de la sculpture minimaliste. L’organisation systématique de la trame intérieure favorise la modularité des usages. L’expression brute des matériaux, la simplicité du plan et l’économie des moyens accompagnent la recherche de détails dessinés. Les portes monumentales, presque invisibles lorsqu’elles sont closes, délivrent, par leur ouverture, une image théâtralisée de l’intérieur du bâtiment. La découverte du lieu est ponctuée par différentes séquences : la grande nef au centre de l’espace, les cellules latérales, les plateaux supérieurs conçus comme des tribunes, la symétrie assumée et renforcée par les deux escaliers, la diffusion douce de la lumière par la façade Nord, à l’image des ateliers du siècle dernier, et les portes arrières qui s’ouvrent sur le paysage. C’est avec la somme de tous ces éléments que j’ai imaginé ce lieu, ici et maintenant. Ceci n’est pas un hangar. Ceci est une île.

Lieu
Campbon, France

Programme
Espace d’Exposition, Centre d’Art

Dates
2010-2012 Livraison

Maître d’Ouvrage
Mosquito Coast Factory, BM Moriceau

Architecte Mandataire
Tolila+Gilliland

Consultants
Architecte d’Operation : Francois Baudon; BET Fluides : AREA;
BET STRUCTURE : Arest le Sémaphore

Surface
517m² SHON

Photos
Philippe RUAULT